Parti Pirate

 

 

 

Liberté, Démocratie, Partage

 

Qu’est-ce que le Parti Pirate ?

C’est un parti politique, comme son nom l’indique.

Un soir de décembre 2005 – c’était le 31, après un réveillon (probablement) bien arrosé, un programmeur suédois du nom de Rick Falkvinge lance à ses amis :

« Quand je pense que, nous autres citoyens qui ne demandons qu’à partager le savoir et la culture, les puissants et politiciens de tous poils ne cessent de nous traiter de Pirates ! Eh bien, soit : créons notre propre parti, ce sera le Parti Pirate ! ».

Formation spontanée née de la volonté des citoyens de se réapproprier une vie politique dans laquelle ils ne se reconnaissent plus, le Parti Pirate, aujourd’hui présent partout en Europe, réaffirme les Droits de l’Homme et du Citoyen, les libertés démocratiques et les valeurs fondamentales de la République : Liberté, Égalité, Fraternité — des principes qui sont régulièrement mis à mal, à mesure qu’évoluent la société et les technologies, dans un contexte toujours plus complexe et mondialisé.

Parmi les combats que mène le Parti Pirate, figure la reconnaissance du Droit à la culture et au savoir. Pour la première fois peut-être, la technologie met potentiellement la connaissance à la portée de tous ; c’est là une chance à saisir, que ne doivent pas entraver des intérêts privés ou des visions à court terme. De nouveaux modèles de diffusion, et de rémunération de l’art, des techniques ou de la science sont à développer, pour que ne soient plus criminalisés les citoyens qui copient ou partagent de tels contenus dans une démarche dépourvue de tout but lucratif. Ce patrimoine constitue un bien public, et à ce titre le droit d’auteur doit être redéfini pour mériter pleinement son nom, et ne plus servir avant tout les intérêts d’intermédiaires ou de groupes industriels.

Quel est son objectif ?

Le Parti Pirate a comme objectif de promouvoir et défendre le droit à l’éducation et l’information, l’accès au patrimoine scientifique, technique et culturel, les libertés individuelles et collectives, et la transparence de l’édifice démocratique. Il lutte, entre autres, contre la criminalisation des citoyens dans les domaines du savoir ou de la culture.

Quelle est sa démarche ?

Depuis la déclaration de politique générale (DPG) jusqu’aux mesures concrètes, le programme du Parti Pirate se construit en permanence grâce à des outils de démocratie participative.